DATES

  • 26 Octobre 2018 (Paris)

     

Cette relaxation fait appel à des techniques simples, par contre elle demande de la part du praticien beaucoup d'attention et de présence. Il lui faut être particulièrement attentif à ce que ressent son client de façon à pouvoir adapter le massage sonore de façon intuitive.

Elle doit permettre en peu de temps d'emmener la personne dans un état naturel de demi-sommeil propice à la relaxation et l'auto-régénération. Ainsi, elle procure une détente physique et mentale comparable à une sensation subtile de flottement et de plénitude.

Pour pratiquer cette relaxation vous allez avoir besoin de « bols chantants » instruments qui produisent des sons dit « pénétrants ». Ils sont appelés ainsi parce que l'onde sonore pénètre à l'intérieur du corps physique. Les sons permettent ainsi de libérer des tensions accumulées, nuisibles à votre état de bien-être.

Concrètement, le praticien installe son client en position allongée. Celui-ci peut garder ses vêtements ou au contraire s'il reçoit la relaxation tibétaine dans le cadre d'un massage, il peut être dévêtu et recouvert d'une couverture.

Mais qu'est ce qu'un bol chantant tibétain ?

Les bols chantant, aussi connus sous le nom de bol tibétain ou bol himalayen sont utilisés depuis des temps très anciens au Népal et au Tibet, principalement par les moines Bouddhistes pendant la méditation. De nombreuses théories existent sur la fabrication et l'utilisation des bols chantants. Certains attribuent leur origine à un certain peuple « Bôn », des nomades qui auraient peuplé l'Himalaya avant la période du Bouddhisme. Tandis que d'autre pensent qu'ils seraient originaires de l'Inde. Beaucoup de mystères demeurent autour de ces bols car aucune trace écrite n'a été découverte à leur sujet.

On pense que les bols chantants étaient façonnés par les moines forgerons. Ces bols étaient traditionnellement composés de sept métaux sacrés dont l'Or, l'Argent, le Mercure, le Cuivre, le Fer, l'Étain et le plomb que la mythologie grecque relie aux sept planètes : Soleil, Lune, Mercure, Venus, Mars, Jupiter et Saturne qui ont leur propre vibration. Tous les bols ont une composition différente en fonction des métaux présents dans le sol du lieu de leur fabrication. Mais la plupart des bols actuels sont composés d'un alliage de cuivre, d'étain et de métaux additionnels.

Comment le praticien choisit-il ses bols chantants ?

En tant que praticien, chaque bol est pour moi un compagnon longuement côtoyé et utilisé. Je pense qu'il est important de connaître parfaitement les instruments sonores qui seront utilisés dans l'objectif d'amener le client à se détendre.

Ainsi l'expérience sera passionnante, elle permettra à la personne d'entrer en relation avec le bol, un peu comme une rencontre, un peu comme si la fréquence du bol vibrait avec sa propre fréquence. En effet le son et les vibrations ont la propriété de se mettre en résonance avec le corps physique englobant les liquides, les cellules et les centres énergétiques.

Comment faire sonner et chanter les bols?

En premier lieu vous devez adopter une position confortable et respirer calmement. Vous devez prendre votre bol et le positionner sur vos doigts ou dans le creux de votre main bien ouverte. Pour que le bol s'exprime il ne doit pas y avoir trop de surface en contact. Prenez un bâton recouvert de peau ou une mailloche. Tenez le bâton de manière lâche entre vos doigts et balancez-le librement contre le bol. Cela crée un son « plein » qui dure longtemps.

Pour le faire chanter vous devez répéter cette opération et ensuite positionner le bâton sur le rebord du bol puis frottez régulièrement tout autour. Délicatement le son va venir s'intensifier ; ne vous arrêter pas de tourner et apprécier la sonorité de votre bol. Dans le même temps vous allez ressentir sa vibration. Fermez les yeux et soyer juste... présent !

Déroulement d'une séance de Relaxation tibétaine :

Ce massage sonore peut être réalisé avec ou sans huile cela dépend de ce que vous voulez proposer à votre client. Chez Ahimsa , la relaxation tibétaine est enseignée sans huile, cependant la créativité est infinie et ce travail peut tout à fait être proposé dans le cadre d'un massage californien.

Pour commencer, installez votre client le plus confortablement possible sur le futon. Les bols sont préparés à l'avance : grand bol vers les pieds, bol moyen au milieu, petit bol vers les épaules avec les mailloches et les autres instruments dont vous disposez.

Prévoyez des serviettes en éponge fines à intercaler entre les bols et la peau de façon à ce que le métal froid ne touche pas la peau. Évitez de mettre une serviette trop épaisse qui empêcherait la vibration de s'exprimer.

La relaxation tibétaine commence par un massage. Ensuite, l'important est de relier les différentes parties du corps entre elles en faisant sonner et chanter les bols. Les bols sont positionnés soit sur la personne soit à coté, afin que les bienfait de la vibration soit pleinement ressenties. Cette ré-harmonisation du corps permet ainsi de corriger les effets du stress (tentions, fatigue, irritabilité). Le système immunitaire se trouve renforcé par une sérénité retrouvée.

Une pratique complémentaire : le bain sonore.

Ici, il n'est plus question de massage sonore mais d'une immersion totale au coeur des sons et des vibrations ; un peu comme si vous étiez au centre de cercles ondulatoires formés par un galet lancé dans l'eau ; vous ressentiriez l'arrivée successive d'une multitude de vaguelettes venant s'échouer graduellement contre vous.

Le praticien ne pratique plus le toucher lors d'un bain sonore mais il utilise une multitude d'instruments qui favorise la vibration. Le corps absorbe tel une éponge les sons et vibrations dont il a besoin.


Documents PDF téléchargeables